© 2017
  
Lead Sheets Bill Evans

 

 

  LEAD SHEETS DE STANDARDS "AS PLAYED BY BILL EVANS"

 

Bill Evans était un maître dans l'art d'interpréter les standards et ses versions des thèmes les plus éculés faisaient presque toujours référence. Si bien que les musiciens de jazz et surtout les pianistes étaient toujours à l'affût de ses arrangements et harmonisations. Comme tous les grands du jazz, il parvenait souvent à transcender un thème banal en le ré-harmonisant, en rephrasant la ligne mélodique aux points faibles qu' il décelait infailliblement, en ajoutant des introducions, interludes, modulations ...

Pour obtenir un tableau complet de son travail, il m'est apparu intéressant d' établir des lead sheets "as played by Bill Evans" de la plupart des standards et non-originaux enregistrés par lui, et en premier lieu ses morceaux favoris, ceux qui figuraient en permanence à son répertoire.

Je consacrai pratiquement un an à assembler une sorte de "Bill Evans fake book" de standards: plus de deux cents leadsheets présentant ses choix de tonalités, ses accords précis, ses introductions et codas.

Pour établir ces lead sheets, je me suis référé uniquement aux enregistrements des versions que je jugeais les plus réussies et intéressantes, ce qui impliqua un gros travail d'écoute et de transcription, sans utiliser les quelques partitions déjà publiées.

Ce travail n'a pas été publié

J'ai également réalisé la transcription, complète ou non, de bon nombre de ces morceaux: voir les pages "Publications Bill Evans" pour les transcriptions publiées, ou "Transcriptions Bill Evans" pour les transcriptions non publiées.



After You (Cole Porter ) "New Conversations" - Présenté par Bill comme "A gorgeous Cole Porter tune" lors d'une unique interprétation en piano solo at The Keystone Corner le 31 aout 1980 ("The Last Waltz).

Key of Ab

Alfie (Burt Bacharach) "Montreux II"

Alice In Wonderland (Fain-Hilliard) "Sunday At The Village Vanguard"

All of You (Cole Porter)"Marian McPartland' s Jazz Interview"

All The Things You Are (J. Kern-O. Hammerstein) "The Solo Sessions Vol. 2", "Alone" - A noter, deux improvisations très swinguantes sur la grille de ce thème (non exposé et rebaptisé pour la circonstance: "Are You All The Things"): en trio dans "Re:Person I Knew" et en duo dans "Intuition".

Alone Together (Dietz-Schwartz) "Live At The Trident Sausalito"

As Time Goes By (Hermann Hupfeld) "The Ivory Hunters"

Autumn in New-York (Vernon Duke) "The Solo Sessions Vol. 2" - Tonalité de Fa

Autumn Leaves (Joseph Kosma) "Live In Paris 1972, Vol. 2"

The Bad and The Beautiful (David Raskin) "Together Again" w/ Tony Bennett. Ton de La b (la tonalité originale).

Baubles, Bangles and Beads (R. Wright-G. Forrest) "Live At The Trident, Sausalito" - tonalité de La b

Beautiful Love (Victor Young) "The Paris Concert Edition I" - Avec une superbe introduction.

Blue Monk (Thelonious Monk) "Conversations With Myself" Un des rares blues joués par Bill Evans qui n'était pas particulièrement attiré par ce style, c'est bien connu. Il est issu d'une session partiellement consacrée à Monk puisque pas moins de trois de ses compositions ont été enregistrées (en overdubbing) à cette occasion: 'Round Midnight, Blue Monk et Bemsha Swing. Seul Round Midnight restera au répertoire du trio.

Blue Serge (Mercer Ellington) "Intuition" Il existe une rare version en trio de ce beau thème, joué lors d'un excellent concert à San Francisco le 17 septembre 1975: www.wolfgangsvault.com

Body and Soul (John Green-Heyman-Sour-Eyton) "Affinity" - Un grand standard qui n'a jamais fait partie du répertoire du trio.

The Boy Next Door (Hugh Martin-Ralph Blane) "Explorations" - tonalité de Si b

But Beautiful (J. Burke-J. Van Heusen) "Since We Met" - Bill Evans s'était littéralement "approprié" ce thème qui l'inspirait et dont il nous a laissé plusieurs versions enthousiasmantes.

But Not For Me (G. Gershwin) "Eloquence" - tonalité de Mi b

California Here I Come (Jolson-DeSylva-Meyer) "Jazz House" - tonalité de Do

A Child Is Born (Thad Jones) "Quintessence"

Come Rain or Come Shine (Harold Arlen-Johnny Mercer) "Trio 65"

Dancing in The Dark (Dietz Schwartz) "Trio 64"- tonalité de Fa

Danny Boy (Trad.) "Empathy"

Darn That Dream (Van heusen) "Undercurrent" w/ Jim Hall

The Days of Wine And Roses (H. Mancini-J. Mercer) Live In Norway, Molde, Aug. 1980, DVD - avec une superbe introduction. Tonalité de Fa

Deed I Do ( Fred Rose-Walter Hirsch) ("Live At The Trident, Sausalito") - Tonalité de Sol

Detour Ahead (Carter-Ellis-Frigo) "Waltz For Debby"

Django (John Lewis) "Montreux III"

The Dolphin (Luis Eça) "From Left To Right"

Dolphin Dance (Herbie Hancock) "I Will Say Goodbye"

Dream Gipsy (Veevers) "Undercurrent", w/ Jim Hall"

Driftin' (Dan Haerle) "Montreux III"

Easy Living (Leo Robin-Ralph Rainger) "New Jazz Conceptions" - tonalité de Mi b

Easy To Love (Cole Porter) "Conception" - En La bémol.

Elsa (Earl Zindars) "Trio 65", "Montreux III"

Embraceable You (G. Gershwin) "Montreux 68" - tonalité de Sol

Emily (Johnny Mandel-J. Mercer) "Autumn Leaves" - tonalité de Sol

Everything Happens To Me (Matt Dennis-T. Adair) "Trio 64" - tonalité de Si b

A Face Without a Name (Claus Ogerman) "Intuition"

Falling Grace (Steve Swallow) "Intuition"

For All We Know (Fred Coots-S. Lewis) "We Will Meet Again"

For Heaven's Sake (Meyer-Bretton-Edwards) "Trio 64" - tonalité de Fa

Gary's Theme (Gary McFarland) "You Must Believe In Spring" - Aussi connu sous le titre: "Gary's Waltz"

Gloria's Step (Scott LaFaro) "The Tokyo Concert"

Gone With The Wind (A. Wrubel-Magidson) "Eloquence" - tonalité de Mi b

Goodbye (Gordon Jenkins) "Jazz House"

Grandfather' s Waltz (Lasse Farnlof) "Bill Evans Trio feat. Stan Getz"

Green Dolphin Street (B. Kaper-Washington) "Jazz Tracks", w/ Miles Davis

Happiness Is a Thing Called Joe (Harold Arlen) "California Here I Come" Verve CD box - tonalité de Do

Haunted Heart (J. Freen-H. Dietz) "Explorations" - tonalité de Mi

Here's That Rainy Day (J. Van Heusen) "Alone" - tonalité de Si

Here's Something For You Leadsheet en cours d"élaboration

Hi-Lili, Hi-Lo (B. Kaper) "Intuition" - tonalité de Do, mais Bill Evans module ensuite en Mi puis en La b, trois tons à distance de tierce majeure, une technique qu'il a souvent utilisée.

Hollywood (Bill Evans-Claus Ogerman)

A House Is Not a Home (Burt Bacharach) "I Will Say Goodbye"

How About You (Freed-Lane) "The Solo Sessions Vol. 2" - tonalité de Fa

How Deep Is The Ocean (I. Berlin) "Jazz House", "Explorations"

How My Heart Sings (Earl Zindars) "Jazz House", "Trio 65"

Hullo Bolinas (Steve Swallow) "The Tokyo Concert" - Bill Evans suit fidèlement les accords de Steve Swallow.

I Believe In You (Frank Loesser) "Empathy"

I Do It For Your Love (Paul Simon) "The Paris Concert Edit. I", "Live In Buenos-Aires"

I Fall In Love Too Easily (J. Styne-S. Cahn) "Moonbeams" - tonalité de Do

If You Could See Me Now (Tadd Dameron) "Turn Out The Stars", Village Vanguard 1980, CD 4 - tonalité de Lab

I Got It Bad (Duke Ellington-P. Webster) "New Jazz Conceptions" - tonalité de Si b

I Hear a Rhapsody (Fragos-Baker-Gasparre) "Undercurrent", w/ Jim Hall

I'll Remember April (Raye-De Paul-Johnston) "The Secret Sessions" Joué dans le ton usuel de Sol, mais par contre de manière moins conventionnelle en 3/4.

I'll See You Again (Noel Coward) "Trio 64" - tonalité de Fa

I Love You (Cole Porter) "Montreux III" - tonalité de Fa

I Loves You Porgy (G. Gershwin-Heyward) "The Paris Concert Edit. 1"

I'm All Smiles (Michael Leonard-H. Martin) "From Left To Right" - tonalité de Ré

I'm Getting Sentimental Over You (G.Bassman-N.Washington) "A Simple Matter Of Conviction" - tonalité de Si b

In A Sentimental Mood (Duke Ellington-Mills-Kurtz) "Eloquence"

In Love In Vain (Kern-Robin) "Moonbeams" - tonalité de Si b

Invitation (B. Kaper-P.Webster) "Intuition"

In Your Own Sweet Way (Dave Brubeck) "Alone Again", "In His Own Way"

I Should Care (Cahn-Stordahl-Weston) "At Town Hall" - tonalité de Do

Isn't It Romantic (Rodgers-Hart) "Eloquence" tonalité de Mi b

Israel (John Carisi) "Trio 65"

It Amazes Me (Cy Coleman-C. Leigh) "Eloquence" - tonalité de Fa

It Might As Well Be Spring (Rodgers-Hammerstein) "Moonbeams" tonalité de Réb

It Must Be Love (Sam Brown) "Complete Verve Recordings CD18" - tonalité de La b (le thème est transposé en La après les solos). Une rareté: Bill Evans jouant une bossa-nova.

I've Got You Under My Skin (Cole porter) "Intermodulation" - tonalité de Mi b

I Will Say Goodbye (Michel Legrand) "I Will Say Goodbye" - En français: "Je Vivrai Sans Toi".

I Wish I Knew (Gordon-Warren) "Explorations" - tonalité de Sol

Laura (David Raksin-J. Mercer) "A Simple Matter Of Conviction"

Like Someone In Love (Burke-Van heusen) "Turn Out The Stars", Village Vanguard 1980 - La section A est en La b , la section est transposée à distance de triton, en Ré.

Little Lulu (Kaye-Wise-Lippman) "Trio 64" - tonalité de Do

Lonely Girl (Neal Hefti-J. Livingston-R. Evans) "Together Again", w/ Tony Bennett

Lover Man (Davis-Ramirez-Sherman) "Live In Europe Vol. 1", 1974

Lucky to Be Me (L. Bernstein-Comden-Green) "Everybody Digs Bill Evans"

Make Someone Happy (J.Styne-Green-Comden) "At Town Hall"

Martina (Les Enfants Qui Pleurent) (Michel Legrand) "Quintessence"

Theme From M.A.S.H. (Johnny Mandel) "You Must Believe In Spring"

Midnight Mood (Joe Zawinul) "Since We met"

Milano (John Lewis) "Montreux III"

Minha (Francis Hime) "The Paris Concert", 1976

Minority (Gigi Gryce) "Everybody Digs Bill Evans"

Morning Glory (Bobbie Gentry) "The Tokyo Concert"

Mother of Earl (Earl Zindars) "Montreux 68" - Bill Evans avait déjà enregistré ce thème en 1957 avec le guitariste Joe Puma ("Joe Puma/jazz"). Il avait amené la composition de son ami Earl Zindars à la séance d' enregistrement et c'est Joe Puma qui lui donna son titre.

My Foolish Heart (Washington-Young) "Consecration", "At Town Hall", "Live In Buenos-Aires"

My Heart Stood Still (Rodgers-Hart) "Trio 64", "Green Dolphin St."

My Man's Gone Now (G.Gershwin) "Letter To Evan", "Live At Balboa Jazz Club"

My Melancholy Baby (Ernie Burnett) "A Simple Matter of Conviction"

My Romance (Rodgers-Hart) "The Tokyo Concert" - Après un premier enregistrement en piano solo en septembre 1956 ("New Jazz Conceptions"), ce thème fut un des piliers du répertoire du trio, surtout dans les années 70 et jusqu'à la fin: le dernier enregistrement date du 4 septembre 1980 ("The Last Waltz").

Nancy With The Laughing Face (Van Heusen-Phil Silvers) "Know What I Mean?", w/ Cannonball Adderley

Nardis (Miles Davis) "Montreux 68" Un thème que Bill Evans a toujours eu plaisir à jouer et qui resta toujours à son répertoire en suivant une évolution spectaculaire: premier enregistrement avec Cannonball Adderley le 1er juillet 1958 ("Portrait of Cannonball"), dernier enregistrement le 7 septembre 1980 ("The Last Waltz" -Live at the Keystone Corner). Avec le dernier trio, le scénario était toujours le même: longue introduction exploratoire en solo du pianiste, thème en trio, solo de basse, de batterie, reprise du thème.

The Nature of Things (Irvin Rochlin) "Intuition"

Never Let Me Go (Jay Livingstone-Ray Evans) "Alone"

Night & Day (Cole Porter) "Everybody Digs Bill Evans"

Nobody Else But Me (Kern-Hammerstein) "I Will Say Goodbye"

Noelle's Theme (Michel Legrand) "The Paris Concert Edition I"

On a Clear Day (J.McHugh) "Alone"

Orson's Theme (Michel Legrand) "From The 70's" - Cette valse, qui ne figure pas parmi les thèmes les plus connus de Michel Legrand, fait partie de la musique composée pour le film d'Orson Welles "F for Fake" - en français "Vérités et Mensonges" - sorti en 1974.

Our Love Is Here To Stay (G. Gershwin) "Trio 65", "You' re Gonna Heart From Me", "The Solo Sessions Vol.2"

The Peacocks (Jimmy Rowles) "You Must Believe In Spring"

Peau Douce (Steve Swallow) "I Will Say Goodbye"

Télécharger le leadsheet de Steve Swallow : www.wattxtrawatt.com/leadsheetsswallow.htm

People (Jule Styne) "Alone Again"

Polka Dots and Moonbeams (J. Van Heusen-Burke) "Turn Out The Stars"

Quiet Light (Earl Zindars) "I Will Say Goodbye"

Quiet Now (Denny Zeitlin) "Quiet Now"

Round Midnight (T. Monk-Williams-Hanighen) "Trio 65", "You' re Gonna Hear From Me"

Santa Claus Is Coming To Town (Fred Coots-H. Gillespie) "Trio 64", "The Solo Sessions Vol. 2"

Sareen Jurer (Earl Zindars) "Since We Met"

Saudade Do Brasil (Antonio C. Jobim) "Eloquence" - Une rareté: une composition de Jobim jouée par Bill Evans qui ne s'intéressa jamais à la bossa-nova. L'enregistrement avait été réalisé pour "Intuition".

Seascape (Johnny Mandel) "I Will Say Goodbye"

The Second Time Around (J.Van Heusen-S. Cahn) "Quintessence"

See-Saw (Cy Coleman) "Since We Met"

The Shadow of Your Smile (Johnny Mandel-Webster) "The Secret Sessions"

A Sleepin' Bee (Harold Arlen-Capote) "Montreux 68", "Quiet Now"

Sno' Peas (Phil Markowitz) "Affinity"

Soirée (Earl Zindars) "From Left To Right"

Solar (Miles Davis) "Sunday at The Village Vanguard"

Someday My Prince Will Come (Frank Churchill-L. Morey) - De "Blanche-Neige et Les Sept Nains" - "Live In Paris" , 1972

Some Other Time (L. Bernstein) "Waltz For Debby"

Sometime Ago (Sergio Mihanovich) "You Must Believe In Spring"

Spartacus Love Theme (Alex North) "Conversations w/ Myself", "What' s New", w/ Jeremy Steig

Spring Is Here (Rodgers-Hart) "At Town Hall", 1966 - Bill Evans avait déjà enregistré Spring is Here en 1959 pour "Portrait in Jazz" et son arrangement exemplaire avait conquis un autre Evans, Gil Evans qui nous raconte dans une interview:"J'ai copié son arrangement de Spring is Here ... J' ai orchestré son accompagnement de piano, ça a très bien marché parce que c'est exactement ce qui convient... [c'était mon idée] et celle de Miles. On l'a écouté et on a dit:"O.K., on le fait comme ça" (Gil Evans Orchestra "At Carnegie Hall").

Stairway to The Stars (Parish-Malneck-Signorelli) "Moonbeams" - Tonalité de Do

Star Eyes (Raye-De Paul) "A Simple Matter Of Conviction"

Stella By Starlight (Victor Young) "Conversations with Myself", "Live In Buenos-Aires"

Sweet and Lovely (Gus Arnheim) "Explorations"

Tenderly (W. Gross-J. Lawrence) "Everybody Digs Bill Evans"

This Is All I Ask (Gordon Jenkins) "Marian McPartland' s Jazz Interview"

A Time For Love (Johnny Mandel) "Alone" -

The Summer Knows (Michel Legrand) "Montreux III" Le thème du film "Eté '42" (1971).

The Touch Of Your Lips (Ray Noble) "Alone Again", "Marian McPartland' s Jazz Interview" - A noter une rare version en trio du Ier septembre 1980 au Keystone Corner ""The Last Waltz").

Up With The Lark (J. Kern-L. Robin) "The Tokyo Concert", "The Paris Concert Edit. 1"

Venutian Rhythm Dance (Clive Stevens) "Montreux III"

What Are You Doing The Rest of Your Life (Michel Legrand) "Live In Paris 1972 Vol. 3"

What Kind of Fool Am I (Bricusse-Newley) "Alone Again"

When I Fall In Love (Heyman-Young) "Portrait In Jazz", "Live At Boalboa Jazz Club"

When In Rome (Coleman-Leigh) "Eloquence"

Who Can I Turn Too (Bricusse-Newley) "At Town Hall"

Who Cares (G. Gershwin) "Know What I Mean,", w/ C. Adderley

Why Did I Choose You (Michael Leonard) "From Left To Right"

Witchcraft (Cy Coleman -Leigh) "Portrait In Jazz"

With a Song In My Heart (R. Rodgers) "Empathy"

Without a Song (Vincent Youmans-Rose-Eliscu) "You Must Believe In Spring"

Wrap Your Troubles In Dreams (Koeler-Moll-Barris) "California Here I Come"

Yesterday I Heard The rain (A. Manzanero-Gene Lees) "The Tokyo Concert"

Yesterdays (J. Kern-O.Harbach) "Further Conversations w/ Myself"

You and The Night And The Music (Dietz-Schwarz) "Consecration", "Green Dolphin St.", "B. Evans trio feat. Stan Getz"

You Don't Know What Love Is (Raye-De Paul) "Together Again", w/ Tony Bennett

You Must Believe In Spring (Michel Legrand) "You Must Believe In Spring"

Young and Foolish (A. Horwitt-A. Hague) "Everybody Digs Bill Evans", "The Tony Bennett - Bill Evans Album"

You're Gonna Hear From Me (A. Previn) "You' re Gonna Hear From Me"

 

Au répertoire courant de Bill Evans, rien d'avant-gardiste: des standards, comédies musicales, thèmes de film, compositions de jazz, chansons pop... Un bon nombre de valses et de compositions de Johnny Mandel, Michel Legrand, Earl Zindars; fait remarquable pour un musicien de jazz à cette époque, pas de blues ni de bossa-nova: Evans ne céda jamais à la mode du moment. Parmi les "anciens", du Gershwin, mais par contre très peu de Duke Ellington

 

 

        LEADSHEETS des COMPOSITIONS DE BILL EVANS

 

La plupart de ces leadsheets ont été publiés dans mon "Bill Evans Fake Book" (cf "Publications Bill Evans")

De nombreuses compositions furent dédiées par Bill Evans à des proches et amis, une preuve de son attention constante aux autres qui n'était pas une de ses moindres qualités...

 

B Minor Waltz

Bill's Belle Probablement composé vers 1978. Le titre n'est pas de Bill Evans.

Bill's Hit Tune

Blue in Green: Un thème de dix mesures célèbrissime, vraisemblablement écrit fin 1958 ou début 1959. Initialement attribué à Miles Davis, sa paternité revint vite à Bill Evans qui s'est exprimé clairement à ce sujet, notamment dans une interview de l'été 1978: "Blue in Green est une de mes propres compositions que Miles Davis me demanda d'inclure dans son disque Kind of Blue". Cette version du 2 mars 1959 est la première d'une longue série d'interprétations en trio.  

C Minor Blues Chase

Carnival: La plus longue composition de Bill Evans: une valse de 80 mesures, qui, à ma connaissance, n'a jamais été enregistrée. J'ai réalisé un arrangement pour piano d'après le leadsheet, à écouter sur la page "Musique".

Catch The Wind: Le titre n'est pas de Bill Evans

Children's Play Song: Existe sous forme de duo pour les enfants.

Chromatice Tune Une composition qui porte bien son nom, datant probablement de 1966, et publiée trente ans plus tard dans mon Bill Evans Fake Book. Il n'existe qu'un enregistrement privé de Bill publié par Evan Evans dans les "Practice Tapes" comme une "unnamed composition". C'est aussi une des cinq compositions choisies par  Chick Corea dans son disque-hommage à Bill Evans « Further Conversations », mais sous un autre titre: "Song N°1", j'ignore pour quelle raison...

Comrade Conrad

Displacement

Epilogue

Five

For Nenette

Fudgesicle Built For Four

Funkallero

Funny Man Bill Evans a enregistré cette composition une seule fois pour son second album en overdubbing "Further Conversations" (1967)

Fun Ride Un thème complexe et relativement long (58 mesures), enregistré en quintette en 1962 ("Loose Bloose") dans la tonalité originale de Sib, avec un solo de Bill que l'on peut qualifier de magistral étant donné la difficulté d'improviser sur cette grille. Une autre version en trio réalisée lors de la session de 1971 pour "The Bill Evans Album" a été publiée dans le CD "Piano Player", dans la tonalité de Lab cette fois.

G Waltz Cette valse que l'on peut entendre à l'état d'ébauche dans les "Practice Tapes", a probablement été écrite en 1966. Elle n'a été enregistrée à ma connaissance que lors des sessions d'août 1967 au Village Vanguard avec Philly Joe Jones ("California Here I Come").

Here's Something For You  Leadsheet en cours d"élaboration

Hollywood (Bill Evans-Claus Ogerman) Un blues vraiment très simple en Fa mineur, sans doute "composé" et enregistré en 1963 pour le très discutable album "The V.I.P.s Theme"; il ouvrait la face 2 du 33t.

Interplay

It's Love It's Christmas: Une chanson datant probablement de 1948 ou début 1949, donc contemporaine de Very Early. A noter que musique ET paroles sont de Bill Evans, une rareté! Un enregistrement d'avril 1949 avec le chanteur Art Hammond figure parmi les "Practice Tapes".

Knit For Mary F.

Know What I Mean ? "Composé" semble-t-il dans le studio même, c'est une improvisation modale basée sur une grille de trois accords mineurs.

Laurie

Letter To Evan

Loose Bloose

Maxine

My Bells

No Cover, No Minimum

NYC's No Lark

One For Helen

Only Child: Cette très jolie composition date probablement de 1966. Trois enregistrements différents sont disponibles: en piano solo dans les "Practice Tapes" (sans doute 1966),en  trio ("A Simple Matter of Conviction" , 4 octobre 1966) et en quintette ("We Will Meet Again", août 1979).

The Opener Construit sur un motif de trois notes transposé, un procédé de composition fréquemment utilisé par Bill Evans. Plutôt rare avec lui par contre, la mélodie reste entièrement diatonique (tonalité de Do majeur). Ce morceau ne fit pas partie du répertoire courant du trio, et apparaît pour la première fois en piano solo fin 1975 lors de la séance d'enregistrement de "Alone (Again) - cf "Eloquence"- ce qui laisse supposer qu'il a été écrit en 1975.

Orbit:  Un autre titre était envisagé pour cette composition typiquement evansienne datant probablement de 1966: "Unless It's You". Enregistrée officiellement une seule fois à ma connaissance, pour "A Simple Matter of Conviction"( 4 octobre 1966), on  trouve également  une longue exploration du thème en piano solo dans les "Practice Tapes".  L'improvisation est vraiment ardue du fait de changements d'accords incessants (V - I en mineur). Certains s'y attaquent cependant tels Bill Charlap dans un beau concert en juillet 2012.

Peri's Scope

Peace Piece: Fait peut-être peu connu, l'enregistrement publié n'est pas une première prise réalisée dans une spontanéité totale, mais la seconde prise de la séance qui fut préférée à la première, jamais publiée.

Prologue

Re:Person I Knew

Remembering The Rain

Show Type Tune

A Simple Matter of Conviction

Since We Met

Song For Helen

Story Line

Sugar Plum (J.Court-Bill Evans) Une version que j'aime particulièrement est celle du 25 juin 1976 au festival de jazz de Newport, avec Eddie Gomez et Eliot Zigmund:

www.wolgangsvault.com

Theme (What you Gave): Probablement composé en 1978; le titre n'est pas de Bill Evans. De grandes similitudes avec Catch The Wind font penser qu'il s'agit de deux ébauches autour d'un même canevas.

There Came You: date du 23 février 1962. Fut enregistré d'abord en quintette pour "Loose Bloose", en août 1962.

These Things Called Changes: Elaboré for probablement en 1966, ce thème démarque "What is This Thing Called Love", à la manière des musiciens bop, et est entièrement ré-harmonisé. Il fait partie des quatre compositions que Bill Evans enregistra le 4 octobre 1966 pour "A Simple Matter of Conviction". Un enregistrement privé piano solo se trouve dans les "Practice Tapes" publiées par son fils.  Bill Evans se livra plus tard à un autre exercice du même genre avec "All The Things you are", devenu: "Are you All The Things" ( "Re:Person I Knew" et "Intuition").                   

Thirty-Four Skidoo

Tiffany: "une jolie et mélodique petite valse" selon Bill Evans lui-même qui l'a écrite le 2 mars 1980 pour la fille de son batteur Joe Labarbera, née le 29 février 1980. Le motif chromatique de trois notes n'est pas sans faire penser à celui de "Prelude to A Kiss". 

Time Out For Chris: un blues en Do "écrit" par Bill Evans pour le disque "What's New" avec le flutiste Jeremy Steig (début 1969).

Time Remembered

Turn Out The Stars

T.T.T. (Twelve Tone Tune)

T.T.T.T. (Twelve Tone Tune Two) Avec son humour, et son habileté de compositeur, Bill aurait été capable d'en faire douze comme ça!! Cela aurait donné finalement:     "T. T. T.Twelve";

Very Early: Une des compositions-phare de Bill Evans, écrite durant sa troisième année d'études au Southeastern Louisiana college (en 1948-1949), il n'avait que 19 ans et se montrait donc déjà capable de produire de la musique de très haut niveau. Curieusement,et pour une raison que j'ignore, il attendit 1962 pour l'enregistrer,  pour l'album "Moonbeams". De nombreuses interprétations suivirent.

Walkin' Up

Waltz For Debby

Waltz In Eb Probablement composée en 1966, cette jolie valse évoque par endroits le célèbre thème de Herman Hupfeld As Time Goes By pour le film "Casablanca". Rien de surprenant lorsque l'on connaît le goût de Bill Evans pour les musiques de film. Nous ne disposons que d'un enregistrement privé en piano solo qui se trouve parmi les "Practice Tapes"  publiées par son fils Evan. J'ai réalisé un arrangement pour piano que l'on peut écouter sur la page "Musique".

We Will Meet Again

Yet Never Broken                                                                                                        Your Story 
 

                                                                                                                   page suivante 

 

 

Accueil
Biographie
Pédagogie
Bill Evans
Publications Bill Evans
Transcriptions Bill Evans
Lead Sheets Bill Evans
Autres Transcriptions
Actualité
Musique
Liens
Contact
Transcriptions Keith Jarrett
Transcriptions Beegie Adair
Transcriptions
Other Transcriptions